Arno Coquelin

Arno CoquelinArno Coquelin jardine dans le spectacle vivant. Il se forme au jeu d’acteur corporel et à la technique de mime E.Decroux avec P.Loomans. Il pousse dans le « cirque ostensiblement ailleurs » des Oiseaux fous où il se forme au clown, et au cirque avec R.Peyramaure ; il y taille l’espace avec un trapèze (Cagliostro -1994). Dans le verger Maboul Distorsion, il goutte à l’improvisation déambulatoire (Les hommes en blanc -1995) et au clown brut d’orange (Passage clownté -1995). Dans le potager Energumen avec F.Montagne il cultive l’absurdité du théâtre (zoôn -1999) et la fragilité du clown coqué (Têtes de fêlés -2000).

En collaboration avec F.Chat il crée et interprète un solo de théâtre gestuel (Cinéma Energumen -2005). Energumen devient un jardin collectif pour faire mûrir un spectacle poétique et rock’n’roll (Enfants de la transe -2015). Il écrit et met en bouture un spectacle de cirque Acrobatique pour la Cie Pouss’pieds (Au bout du fossé la culbute -2007). Il greffe avec les jongleurs S.Legris et B.Crespel un spectacle gestuel jeune public (on n’a pas fini de tourner en rond -Cie Syllabe -2010).

Parallèlement à la création, il enseigne aux jeunes pousses le théâtre le cirque et le clown :

– Théâtre clownesque, ateliers adultes hebdomadaires (2005 à 2011 -La Manu-Nantes).
– Théâtre contemporain, ateliers ados La langue dans sa poche (2011-2014 -Thouaré/Loire) qui fleurissent en représentation de textes d’auteurs de théâtre contemporain pour le festival Jeunes en scène (Deux de S. Benchetrit, Pour rire pour passer le temps de S. Levey, Roberto Zucco de B.M. Koltès, Azincourt de P.Y Millot…).
-Stages clown et musique bouturés avec le musicien A.Pierre.
-Stage joue et jongle semé avec l’association Les barons perchés pour des détenus de la maison d’arrêt de Nantes.

Dans la ruche des clowns il fait des rencontres essentielles pour sa croissance : A.Hattab, L.
Leshin, B.Collins, P.Martz, Nikolaus, C.Paga, A. Del Perrugia, M.Holsbeke, É.Blouet…

Arno Coquelin, Cie Energumen, http://cie.energumen.free.fr.

Pour cette 3ème édition de la Faites du Clown, Arno Coquelin nous a concocté une Master Class passionnante « Le clown se la joue cinéma » : Cette master class convoque le cinéma autant pour son imaginaire universel que pour ses termes techniques qui peuvent aider à cadrer le clown. Comment appréhender la notion de cadre, de zoom, de perspective, d’espace… Le regard caméra permet une alternative entre le regard public direct et le fameux quatrième mur. Alors vous êtes prêts ? Silence ! Action ! Ça Tourne….

-> Inscription à la master class